• Actu

Nos actualités : les articles du moment

20 mai : journée mondiale des abeilles

🎵🎶Summ, summ, summ! 🐝Bienchen summ herum!
Ei, wir tun dir nichts zuleide,
Flieg nur aus in Wald und Heide!
Summ, summ, summ! 🐝Bienchen summ herum!…🎵🎶

Pas un enfant en Allemagne qui ne connaisse pas cette comptine !!

🎵🎶 Bzz, bzz, bzz! 🐝  vole petite abeille
On ne te fera aucun mal
Vole par les forêts et les landes
Vole vole vole 🐝 petite abeille
🎵🎶

Derrière cette légèreté se cache pourtant une réalité bien plus cruelle…les abeilles sont en danger !


Vous souvenez-vous de ces parcs et jardins peuplés de papillons, de bourdons, de guêpes et d’abeilles ? Il y a encore une trentaine d’années, ces insectes volants nous en mettaient plein la vue en se promenant de fleur en fleur. Désormais, cette vie bourdonnante a déserté nos campagnes. Les populations d’abeilles, et plus largement de pollinisateurs, s’effondrent, ce qui annonce une catastrophe planétaire et met à son tour l’humanité en danger. Il est urgent d’agir !


Les abeilles : clé de voûte de notre sécurité alimentaire
Une alimentation saine dépend de pollinisateurs en bonne santé. Il suffit de quelques chiffres pour s’en rendre compte : 75 % de la production mondiale de nourriture dépend des insectes pollinisateurs. Entre 60 et 90 % des plantes sauvages ont besoin d’insectes pollinisateurs pour se reproduire.

Il existe au moins 20 000 espèces d’abeilles dans le monde.
On peut notamment les distinguer par leurs modes de vie : l’abeille domestique est la plus connue, c’est celle qui produit du miel ; l’abeille sauvage quant à elle assure un rôle essentiel pour nos écosystèmes : la pollinisation. Contrairement aux abeilles domestiques, la plupart des abeilles sauvages ne vivent pas en communauté mais ont une vie solitaire. Comme elles n’ont pas à défendre une grande réserve de miel, elles ne possèdent qu’un très petit dard ne pouvant à peine traverser la peau humaine. En France, on compte environ 1000 espèces d’abeilles, alors qu’en Allemagne on compte 560 espèces sauvages pour 25 domestiques.


Les principales raisons de la disparition des abeilles
Elles sont multiples et s’entretiennent les unes les autres : dérèglements climatiques, nouveaux virus et agents pathogènes, acariens, parasites, disparition des habitats naturels en raison des monocultures, de nos jardins bien tondus et aménagés et d’une panoplie de pesticides…

Le plus inquiétant, 40% des abeilles sauvages seraient en voie de disparition. Certains considèrent même que l’augmentation du nombre d’abeilles domestiques, leur faisant concurrence, est une des explications de cette disparition abrupte ! La dégradation des milieux, allant de pair avec une baisse importante du nombre d’espèces à polliniser, ainsi que le recours intensif aux produits chimiques figurent toutefois parmi les principaux coupables.

Parmi eux, les néonicotinoïdes, insecticides agissant sur le système nerveux des insectes et aussi baptisés « tueurs d’abeilles », sont souvent pointés du doigt comme les principaux responsables de cette disparition de masse. Leur utilisation a été interdite totalement en France par la loi dite  » pour la reconquête de la biodiversité  » entrée en vigueur en 2018. Même si le maintien de cette interdiction était l’un des engagements de campagne d’Emmanuel Macron, des dérogations ont récemment été réintroduites sous la pression de la filière sucrière.

Que faire pour les protéger en tant qu’individus

  • garder un ensemble diversifié de plantes dans votre jardin ou votre balcon, de préférence des plantes locales et sauvages, et encore mieux si elles fleurissent à des moments différents; 
  • acheter des produits locaux, de préférence du miel brut issu de l’agriculture durable;
  • éviter d’utiliser des pesticides, des fongicides ou des herbicides dans nos jardins;
  • protéger les nids sauvages quand c’est  possible;

Pour en savoir plus

https://www.un.org/fr/observances/bee-day
https://www.deutschland.de/fr/topic/environnement/la-protection-des-abeilles-en-allemagne-promouvoir-la-protection-des-especes
https://www.ifbi.net/Hummeltelefon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *