Nos actualités : les articles du moment

1er mai 2021 : la fête du travail

Aujourd’hui c’est le 1er mai, la journée de la solidarité internationale et des luttes sociales dans le monde du travail. C’est d’habitude l’occasion de manifester pour l’amélioration des droits des travailleuses et travailleurs et pour une meilleure répartition des richesses. Alors que les acquis sociaux sont de plus en plus menacés en France, nous restons vigilant.e.s et sommes aux côtés de celles et ceux qui se mobilisent contre les injustices, la précarité et la pauvreté. C’est également pour nous l’occasion de marquer la convergence des luttes avec les causes féministe et écologique.

Cette année nous voudrions mettre l’accent sur la précarité et les inégalités sociales grandissantes. La pandémie a transformé notre manière de travailler avec en particulier l’instauration quasi systématique du télétravail et les nouvelles problématiques qui y sont liées (droit à la déconnexion, l’équilibre vie privée-vie professionnelle, isolation sociale etc.). Nous rappelons que l’engagement syndical est une ressource précieuse pour les employé.e.s et qu’il permet de garantir, entre autres, l’égalité entre hommes et femmes dans le monde du travail en particulier grâce aux conventions collectives. À nos yeux, la valeur capital prime trop souvent sur la valeur travail, comme par exemple dans le domaine fiscal. Pour une société plus juste, il faudrait remettre la valeur travail à sa juste place.

Si on veut un monde plus juste et espérer encore échapper aux luttes armées et aux inévitables inégalités que va produire le dérèglement climatique, il faut commencer par une loi universelle : le respect. Le respect de l’autre, le respect des femmes, le respect des personnes LGBTQI+, le respect de la biodiversité, le respect de la nature, bref, en un mot, le respect du vivant !

C’est la journée par excellence de la solidarité, symbole d’unité et de fête ! Et à chaque pays ses traditions : entre manifestations par exemple en France et célébrations des métiers autour de l’arbre de mai en Allemagne. Et comme c’est toujours mieux dit avec des fleurs, si vous êtes en France, dites-le avec du muguet et si vous êtes en Allemagne avec l’œillet rouge.

Le collectif Engagement écologiste et citoyen en Allemagne du Sud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Actu